arrete-ou-je-continue-05-03-2014-2-g

Arrête ou je continue. Vu mardi soir entre copines... Quelques répliques sympa - enfin façon de parler, disons bien acerbes et glaçantes du mari - une femme délaissée voire niée et un besoin de fuir, de tout laisser en plan... L'idée de départ m'a plu mais les séquences dans la forêt nous ont paru interminables... Emmanuelle Devos est émouvante mais je me lasse du jeu de Mathieu Amalric... Moyen...