marche1

marche2

tcher

tcher2

pratt

pratt2

Un petit tour au marché pour ramener du mimosa, des légumes, des fruits, un poulet... et :

- la BD Un Printemps à Tchernobyl que Bauchette m'avait donné envie de découvrir. J'avais 9 ans en 1986 et je me souviens très bien des reportages télé, de l'angoisse, de l'horreur. Emmanuel Lepage, l'auteur illustrateur de ce superbe document, décide avec quelques amis engagés d'aller sur place pour rendre compte de la catastrophe par ses dessins. Il raconte son angoisse, les réticences de sa famille face à ce projet mais son envie est plus forte et il part vivre cette expérience humaine et politique. Il s'attend à trouver des paysages ravagés - ce qui est le cas - mais pas toujours, pas partout, la vie a repris le dessus et son voyage se révèle fort et beau et la couleur reprend aussi peu à peu le dessus dans la BD. L'argent récolté avec la vente de la BD est reversé à l'association Les Enfants de Tchernobyl. Le tic-tic du dosimètre rappelle sans cesse le danger, la peur, la mort, l'urgence de dessiner. Ce qui devait être un témoignage pour lutter contre le nucléaire devient aussi un hymne à la vie.

LEPAGE, Emmanuel. Un Printemps à Tchernobyl. Futuropolis, 2012.

-  Dans un tout autre genre, le Journal de Frankie Pratt. J'étais curieuse de lire ce roman graphique et me suis laissée séduire par la forme : des petits bouts de papiers en tout genre ( pub, entrées de spectacle, articles de journaux...) mêlés au journal écrit à la machine à écrire par cette jeune femme américaine des années 20. On suit son parcours professionnel et amoureux pendant 8 ans, le temps de trouver sa voie. Un scrapbook qui nous transporte dans le passé. C'est vivant, enrichissant, j'ai beaucoup aimé !

PRESTON, Caroline. Le Journal de Frankie Pratt. Nil, 2012.